La Herbertstrasse Hambourg

Cachée un peu plus au sud, parallèle à la Reeperbahn, se situe la célèbre Herbertstraße, une rue composée exclusivement de bordels et dont l’accès est interdit aux femmes et aux enfants. On ne peut y accéder qu’à pieds, en franchissant deux murs rideaux qui cachent la vue. A Hambourg, l’exhibition de l’érotisme est autorisée publiquement, mais la prostitution en vitrine ne l’est pas, comme elle l’est aux Pays-Bas. La solution à ce problème : fermer tout une rue au grand public !

La Herbertstrasse Hambourg

La Herbertstrasse Hambourg © HEITZA.com

La Herbertstrasse est une rue de 60 mètres de long où s’alignent les vitrines de prostituées (de l’ordre de 250 femmes) ; l’accès en est interdit aux mineurs et aux femmes. Depuis 1933, un portail la cache des regards des rues adjacentes, et il faut se faufiler à travers pour y pénétrer. Ces signes ont été installés par la police « pour maintenir l’ordre public» à la demande des prostituées. Juridiquement, la rue Herbert est une voie publique et peut être traversée par toute personne.

La Herbertstrasse Hambourg

La Herbertstrasse Hambourg © HEITZA.com

Dans la rue, les prostituées s’assoient sur des tabourets dans les vitrines pour attendre et attirer le client.

La Herbertstrasse Hambourg

La Herbertstrasse Hambourg © HEITZA.com

La rue Herbert n’est pas le nom d’une personne en particulier, mais une partie d’un concept nommé « prénoms masculins dans l’ordre alphabétique avec la première lettre progressive», tout comme sa voisine, rue David, bien connus par David Garde . Les Rues closes similaires – certains avec des écrans et l’accès limité seulement pour les adultes – sont à Aachen ( Anthony route ), Bochum ( Dans le remblai), Dortmund ( Street Line ), Hanovre (Ludwigstraße) et Karlsruhe (Fountain Street), Bremerhaven (Lessingstraße).

La Herbertstrasse Hambourg

La Herbertstrasse Hambourg © HEITZA.com

The Herbertstrasse Hamburg
Hidden a little further south, parallel to the Reeperbahn, is the famous Herbertstraße, a street full of brothels and the only access is prohibited for women and children. It can only be accessed only by foot, crossing two curtain walls that hide the view. In Hamburg, the exhibition of eroticism is allowed publicly, but prostitution on display is not, as it is in the Netherlands. The solution to this problem: just close the street to the public! Herbertstrasse the street is a 60-meter line where the windows of prostitutes (about 250 women), access is prohibited for minors and women. Since 1933, a portal cache looks adjacent streets, and you have to squeeze through to enter. These signs were installed by the police to « maintain public order » at the request of prostitutes. Legally, Herbert Street is a public street and can be crossed by anyone. In the street, prostitutes sit on stools in the windows to wait and attract customers. Herbert Street is not the name of a particular person, but part of a concept called « male names in alphabetical order with the first progressive letter, » like its neighbor, David Street, well known David Guard. The closed streets like – some with screens and limited access only for adults – are in Aachen (Anthony Road), Bochum (In fill), Dortmund (Line Street), Hanover (Ludwigstraße) and Karlsruhe (Fountain Street) , Bremerhaven (Lessingstraße).
Partager cet article :Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someone
Donnez votre avis ou posez une question

Reload Image
Enter Code*: